• "DEPART 11H PORTE DE BAGNOLET" disais le texto. Bon.

    Entre le GPS de Jacques et le reggae de Renaud, le tout dans une skoda de 1930 (vous connaissez skoda ? prononcez chkoda)

    skoda, c'est eux qui faisaient ce genre de bagnole : Vous vous souvenez, ce sont des voitures russes...

    Bon, j'éxagère, c'était pas ce modéle là, mais le moteur, je suis sur que c'est le même!!!
    Y'avait 350 bornes quand même.. Une sensation de rallye automobile...lol, j'en rajoute.
    Bon, alors on a fait la route. On arrive au Casino, Renaud nous a déposé a l'entrée du parking (trop la honte :-))))

    Bon, sérieux maintenant.

    Le casino 2000 c'est génial. Le concert était à 7 Euros, ce qui est assez rare pour le signaler. J'éspère que ça va durer. L'acceuil était super, les repas et les chambres, j'en parle même pas. On en a profités et on a tout donné, tout à FOND !! Jusqu'en 5ème !! (sur la skoda y'a que 3 vitesses).

    Bref, c'était super, les gens étaient vraiment content. on a tous bien rigolés encore une fois. C'était l'équipe A, pas de coupeurs de citrons. Le match de rugby, on l'avait presque oublié...j'ai dit Presque.

    On a signé pas mal d'autographes, Jacques avait ses eternels Fans de Dynastie Crisis pour nous voler la vedette ;-)))
    On a rencontré des gens super après au "purple Lounge", discuté avec Mr le directeur (qui a dansé le Phoque, comme tout le monde :-).

    Et Puis DODO !!!

    Une super Soirée, dans un super Endroit, que demander de plus.

    Le lendemain on a redécoller mais pas tous dans la même direction, j'attend le compte rendu de Jacques pour savoir ce qui s'est passé car je n'étais pas là.

    A plus - Charly

     

     

     


    votre commentaire
  • On a fait un petit bout de chemin vers le Nord.... eh ben c'était chaud là-bas...!!!

    On s'est arrété à Roisel, charmante bourgade du 80. Paumé au milieu des champs (de là ou qu'on venait) et pleine de musique.
    Beaucoup de charme cette petite ville, tout en brique. Beaucoup de bières aussi, c'est une tradition, surtout qu'elle est bonne là-bas. Ca change de ce qu'on trouve à Paris (...en général). C'est pas si loin finalement, juste 150 km et un public super qui a dansé tout le long du concert ! Ca aussi ça change de Paris (...en général). Y'avait d'autres petits sets musicaux, dont un ensemble de cuivres (fanfare ?) et puis aussi un groupe qui jouait du funk derrière l'église. Le tout dans une fabuleuse odeur de saucisses et de frites... (..Paris...patati...patata...). Juste après nous on avait le band de Steev-O's-teen qui nous a accordé très gentiment, mais bien malgré eux, quelques minutes de plus. L'ambiance était toute décontractée, et tout le monde souriait... Sauf peut-être le monsieur habillé tout en rose qui déambulait dans ce festival: LA BOULE BLEUE. Il me semble que c'était le présentateur.. le monsieur Loyal pour ainsi dire... Mais alors, j'ai jamais vu un mec habillé pareil... Le costume devait servir à quelqu'un d'autre avant, mais je ne sais pas qui.. un garagiste peut-être.. Et puis y'avait un trou béant dans "L'ANTRE"-jambe si je puis l'écrire ainsi... Quel Mystère...Surprise

     Ensuite on a continuer à rouler sur St quentin pour finir à l'hotel TERMINUS. et le mot était faible.. faites moi confiance. Un vrai film d'horreur. y'en avait un sur TPS en même temps que le film X sur Canal. sérieux, c'était comique, mais du genre humour noir. Les prises dénudées, une odeur de vielle dame.. je m'attendais a me réveiller en pleine nuit avec une tête de chien posée sur mon oreiller (par exemple). Et le Lendemain... Petit déjeuner acceuilli par l'hote, le gardien, je ne sais pas a vrai dire... et servi par ce même homme, toujours en caleçon... En même temps t'as l'impression d'être à la maison... sauf que lui tu ne le laisserai jamais rentrer chez toi !!!

    Donc, redémarrage des moteurs et route continue vers la Belgique. Avec DD, et BENOIT à l'arrière et Jacques qui arrétait pas de me dire: "mais ralenti bordel on a le temps..." C'est sur c'était pas à coté.. heureusement.

     Arrivé à Verviers, passage à l'hotel du Midi, je crois. On était déja venus dormir là quand on avait joué au Spirit of 66. L'endroit était rassurant parce que "normal".

    On a filé ensuite au festival de Verviers. on passait après un groupe de ROCK complètement déjanté qui assurait GRAVE, y'a rien à dire la dessus. Ca jouait super, et la gestion public était acquise grave. aussi. Dur de passer derrière. A la limite c'était un peu fort Moqueur . Du coup on attaqué un peu en dessous malgré les personnes qui venaient régulièrement voir Réno, notre ingé-son, pour lui dire: MONTE ! Le concert s'est bien passé. Benoit sur un synth, ca change. Et Richard sur un 2 corps Marshall, ca change pas.
    Le son sur scène était super, rien a dire. Merci Jean-Louis(?). Les LOGES... ahh fallait voir ça... Vous savez les guérites en bois, genre celle qu'on voit à Noêl... mais si... pour les ventes de trucs du pays... saucisse, confiseries, etc etc ... voilà, c'était ça. mais celle qui sont près des murs , au fond.. celle qui servent a se cacher pour les besoins pressant...vu que les WC sont a l'autre bout des 1500 personnes devant la scène.. (elles faisaient peut-être la queue pour les wc ceci dit Clin d'oeil). Bref. Très sympa. On aurait pu faire Bar aussi avec la fenêtre qui se relevait façon baraque à frite. Et puis vous imaginez bien qu'à 10 dans 5m2, ça crée des liens.. lol On a bien rigolé, un très bon moment qu'on ne regrette pas.

    Une Fois (très drôle) terminé, nous nous sommes fait interviewer par Mélanie Delhaye de la radio Classic21, que nous avions rencontré à Sigean précédemment. Une femme lachée au milieu des loups.. bon, on va dire des vieux loups... On doit lui dire un GRAND Merci parcequ'elle nous à fait une promo' du tonnerre. donc : MERCIIIIIIIIIIIII MELANIIIIIIIEEE (@+) !!!!

    Et puis on a mangé un bout en attendant des vieux complices de routes qui jouaient avec Jonaz, pas très loin de là. Et retour à l'hotel, pour un départ à 8h30.

    Merci à tous, qui êtes venus nous encouragés sur la route du nord. On  sera dans le coin à LESQUIN. à bientôt donc.

    Charly (des Captain's) 

     



    1 commentaire
  • Oui, bienvenue à tous.

    Pour ceux qui débarquent, le dernier hébergeur du Weblog de CAPTAIN MERCIER a eu de sérieux problèmes de stockage, et la majeure partie des informations stockées depuis plus d'un an ce sont désintégrées dans les entrailles d'internet. Comme je le disais lors du crash il y a quelques semaines, la musique est un art éphémère...même avec des zéros et des uns ! Restons donc prudent, et profitons de l'instant Cool

    Les deux plateformes restent similaires si ce n'est quelques ouvertures comme la possibilité de laisser des commentaires si ça vous chante; Vous retrouverez des accès direct aux sites de VPC de la discographie, et dans la même rubrique les sonneries de portables tirées des songs de Captain, des liens vers les vidéos chez Youtube, et puis des fonds d'écrans si vous en avez toujours pas assez..Mort de rire
    Vous trouverez aussi des infos sur les différents événements liés au musiciens du groupe tels que les sorties d'albums ou les concerts qui y sont liés. De même, je reprendrais le flambeau pour faire les résumés des concerts "ON-LIVE". Et puis quelques liens et le tour est joué. C'est facile internet finalement, non ?!!

    Les concerts vont reprendre le 1er Sept. 2007 à Roisel (80) puis direction la Belgique pour le 2 Sept. à Verviers.

    Ensuite il y aura encore un petit doublé le 21 et le 22 Sept. pour Mondorf Les Bains au Luxembourg, puis Charleville Mezieres (08).

    Et pour finir le mois de septembre nous ferons un passage le 29 Sept. à Lesquin (59).

    Voilà pour le mois qui vient. Sinon ? sinon les vacances ce sont bien passées merci. Un petit tour à Limoges avec le Festival organisé par L'ensemble EPSILON. On était en 3eme partie de soirée, mais ils (le public) ont tenus jusqu'au bout !! La soirée s'est bien déroulée, si ce n'est un gros soucis lié à la cabine Leslie du B3 qui était sur place. Ce qui nous à forcé à nous arréter en plein concert! (la première fois en 20 ans, quand même). Puis tout est reparti comme en '14 au bout de 5 min. Belle Soirée en compagnie de Jeremie Tepper à la guitare, de Nicolas Chatelet au Saxophone et d'Eric Poirier à la trompette.

    On aura bien du plaisir à vous retrouver, où que vous soyez. On viendra en Train, en camion, en avion.. mais on viendra. Aussi longtemps que ce sera possible. A bientot Clin d'oeil

    Les Captain'
    (CharLy)


    votre commentaire
  •  

     

    Bonjour à toutes et à tous.

    Vous trouverez (nous l'espérons :-) votre bonheur dans cette rubrique. Tout D'abord la discographie complète du groupe suivie de la partie "free": sonneries de portables, fonds d'écran, vidéos Backstage.

    (Le Cd "La Vie en Funk" étant en rupture de stock, nous privilégions les ventes sur les lieux des concerts)

    Ce n'est pas les Flaneries Musicales de REIMS, quoique...

    Bonne découverte.

     

     

    2005. Captain Mercier - LIVE !

    Captain Mercier Live - DVD

    1. Rien ne sert de Souffrir
    2. Sauve qui peut
    3. Le coup du sort
    4. Sacré Benoit
    5. Le téléphone
    6. Les moments perdus
    7. Raide dingue
    8. Fais le phoque
    9. Elle bouge
    10. Cruel Dilemme
    11. Il faut rester cool
    12. Je travail à la caisse
    13. Le vie en funk
    14. Cardiac party
    + Bonus


    2002.La Vie en Funk

    Captain Mercier - La Vie en Funk

    1. La vie en funk
    2. Elle bouge
    3. Sauve qui peut
    4. Sacre Benoit
    5. Les moments perdus
    6. Le telephone
    7. Le coup du sort
    8. Cruel dilemme
    9. Fait le phoque
    10. C'qu'on ecoute

    1998. Rien ne sert de souffrir

    Captain Mercier - Rien ne sert de souffrir

     

    1. Rien Ne Sert De Souffrir
    2. Entre Nous Ca Colle
    3. Tout Môme
    4. Il Faut La Laisser Faire
    5. Le Fil Du Rasoir
    6. Idéal Masculin

    7. Soul Jack
    8. Dormir Tranquille
    9. Les Pieds Dans L'Eau
    10. Il Faut Rester Cool
    11. Si C'est Non
    12. Rhythm & Blouse

    1994. Rythm'n'Blues

    Captain Mercier - Rythm'n'Blues

     

    1. Cardiac Party
    2. Rhythm 'n' Blouses
    3. I Want You To Be My Woman
    4. You Got To Be Cool
    5. Red Wine
    6. I Don't Care
    7. Night Club
    8. Jalouse
    9. Serial Tower
    10. To Love Somebody
    11. In The Beginning

     

    Sonneries Télephone de CAPTAIN'

    (Pour procéder, téléchargez les sonneries (Clic droit+ enregistrer sous...) sur votre ordinateur puis transférez-les sur votre portable par Bluetooth ou un cable de connexion approprié)

    La Vie en funk (intro)

    La Vie en funk (outro)

    Le Telephone (couplet)

    Le Telephone (intro)

    Chorus Saxophone (P. Sellam)

    Section cuivres (Repris par Cauet)

    Section cuivres (n°2)

    Chorus Trompette (C. Egéa)

     

    Vidéos de CAPTAIN'

     






    votre commentaire
  • Amour secret

    Ô toi d'où me vient ma pensée,
    Sois fière devant le Seigneur !
    Relève ta tête abaissée,
    Ô toi d'où me vient mon bonheur !

    Quand je traverse cette lieue
    Qui nous sépare, au sein des nuits,
    Ta patrie étoilée et bleue
    Rayonne à mes yeux éblouis.

    C'est l'heure où cent lampes en flammes
    Brillent aux célestes plafonds ;
    L'heure où les astres et les âmes
    Échangent des regards profonds.

    Je sonde alors ta destinée,
    Je songe à toi, qui viens des cieux,
    A toi, grande âme emprisonnée,
    A toi, grand coeur mystérieux !

    Noble femme, reine asservie,
    Je rêve à ce sort envieux
    Qui met tant d'ombre dans ta vie,
    Tant de lumière dans tes yeux

    Moi, je te connais tout entière
    Et je te contemple à genoux ;
    Mais autour de tant de lumière
    Pourquoi tant d'ombre, ô sort jaloux ?

    Dieu lui donna tout, hors l'aumône
    Qu'il fait à tous dans sa bonté ;
    Le ciel qui lui devait un trône
    Lui refusa la liberté.

    Oui, ton aile, que le bocage,
    Que l'air joyeux réclame en vain,
    Se brise aux barreaux d'une cage,
    Pauvre grande âme, oiseau divin !

    Bel ange, un joug te tient captive,
    Cent préjugés sont ta prison,
    Et ton attitude pensive,
    Hélas, attriste ta maison.

    Tu te sens prise par le monde
    Qui t'épie, injuste et mauvais.
    Dans ton amertume profonde
    Souvent tu dis : si je pouvais !

    Mais l'amour en secret te donne
    Ce qu'il a de pur et de beau,
    Et son invisible couronne,
    Et son invisible flambeau !

    Flambeau qui se cache à l'envie,
    Qui luit, splendide et clandestin,
    Et qui n'éclaire de la vie
    Que l'intérieur du destin.

    L'amour te donne, ô douce femme,
    Ces plaisirs où rien n'est amer,
    Et ces regards où toute l'âme
    Apparaît dans un seul éclair,

    Et le sourire, et la caresse,
    L'entretien furtif et charmant,
    Et la mélancolique ivresse
    D'un ineffable épanchement,

    Et les traits chéris d'un visage,
    Ombre qu'on aime et qui vous suit,
    Qu'on voit le jour dans le nuage,
    Qu'on voit dans le rêve la nuit,

    Et les extases solitaires,
    Quand tous deux nous nous asseyons
    Sous les rameaux pleins de mystères
    Au fond des bois pleins de rayons ;

    Purs transports que la foule ignore,
    Et qui font qu'on a d'heureux jours
    Tant qu'on peut espérer encore
    Ce dont on se souvient toujours.

    Va, sèche ton bel oeil qui pleure,
    Ton sort n'est pas déshérité.
    Ta part est encor la meilleure,
    Ne te plains pas, ô ma beauté !

    Ce qui manque est bien peu de chose
    Quand on est au printemps vermeil,
    Et quand on vit comme la rose
    De parfums, d'ombre et de soleil.

    Laisse donc, ô ma douce muse,
    Sans le regretter un seul jour,
    Ce que le destin te refuse
    Pour ce que te donne l'amour !

    votre commentaire